Fabriquer pour comprendre, comprendre pour fabriquer...

Un moteur électrique

Ce site se veut une ressource pédagogique. Destiné aux formateurs, il leur appartient d'élaborer la démarche pédagogique qui leur convient en fonction de leurs objectifs. Cependant quelques remarques :


Copier, imiter, emprunter laisse encore la place à l'aventure et permet des découvertes.
De nombreuses transpositions sont possibles, et les « pannes » constituent des situations problèmes qui conduisent à des expérimentations.

Dans une démarche qui privilégie la construction des concepts scientifiques relatifs à l'électromagnétisme, on peut partir du démontage d'un petit moteur de jouet, (moteur industriel) en observer les éléments puis essayer de transposer avec les matériaux et techniques (moteur artisanal) présentés ici.
Les réponses techniques sont alors suggérées à la demande quand le problème est rencontré.

A la demande de visiteurs j'ai rédigé quelques compléments scientifiques.
Ils sont dispersés au fil des pages. Vous pouvez les retrouver intégralement dans les actes en ligne sur le site EDUSCOL « enseigner les sciences à l'école primaire » à la suite d'un
compte rendu d'atelier.


Pour plus d'informations théoriques et techniques, se reporter à d'autres sites théoriques.


Complément scientifique :


« Avant toute analyse théorique d'un problème physique (mise en équations, résolution formelle, calculs numériques), une étude qualitative préalable en est absolument nécessaire. Évaluation empirique des paramètres, utilisation de la nature fonctionnelle des lois physiques… ». Jean-Marc Lévy-Leblond, la physique en questions, Vuibert,1998


Définitions :

moteur

Organe transformant en énergie mécanique une énergie de nature différente. 


moteur électrique, machine électrique qui transforme de l'énergie électrique en énergie mécanique. 


Un moteur à courant continu est essentiellement constitué d'une armature d'induit, ou rotor, noyau cylindrique en tôles de fer, portant dans des encoches périphériques un enroulement en fil de cuivre isolé et tournant entre les pièces polaires d'un inducteur (aimant permanent ou électro-aimant fixe).

Il existe aussi des moteurs à courant continu dont le rotor plat ou bien cylindrique, mais creux, ne contient pas de fer.